Les BONUS offerts par les machines à sous 3D

eCOGRA renouvelle ses exigences

Dans l’industrie des casinos virtuels, le jeu en toute sécurité est synonyme de la certification eCOGRA. Le sceau eCOGRA fonctionne comme une garantie qui rassure les joueurs lorsqu’ils choisissent un casino sur Internet. Maintenant, eCOGRA a émis un communiqué qui informe sur la mise à jour de ses « pratiques généralement admises », appelées aussi eGAPs.

eCOGRA est à la fois une organisation indépendante qui assure la protection des joueurs et un organisme de normalisation selon lequel les opérateurs de jeu en ligne sont jugés. Dans le processus d’octroi du sceau eCOGRA, cet organisme se guide d’après ses eGAPs, auxquelles les opérateurs doivent se conformer. À ce jour, eCOGRA a octroyé son sceau à 153 sites de paris en ligne.

Le Comité européen de normalisation (CEN) a établi de nouvelles lignes directrices et eCOGRA a mis à jour leurs normes pour répondre aux nouvelles mesures.

Le chef de la direction d’eCOGRA, Andrew Beveridge, a commenté la révision indiquant que la mise à jour répondra aux exigences de la plupart des autorités de réglementation du monde.

Le CEN élabore des spécifications techniques pour aider à faciliter la formation d’un marché unique de jeux en ligne pour les consommateurs européens.

« En alignant nos eGAPs à ces recommandations, qui couvrent neuf domaines clés de l’activité, nous fournissons non seulement une feuille de route pertinente et à jour sur nos sites accrédités, mais nous offrons aussi un cadre utile à d’autres opérateurs engagés à respecter les exigences qui sont largement communes à la plupart des initiatives de réglementation », a poursuivi Beveridge.

Les neuf domaines clés couverts par la mise à jour sont: la protection des clients vulnérables, la prévention du jeu chez les personnes mineures, la lutte contre la fraude, la protection de la vie privée, le jeu équitable, la transparence des comptes, le marketing responsable, la satisfaction des clients et la fourniture d’un environnement d’exploitation sécuritaire. La liste révisée de pratiques généralement acceptées contient 134 exigences détaillées.

Choisissez un mot de passe sûr pour votre compte client!

Lorsque les joueurs se créent une identité pour un compte de casino en ligne, il y a habituellement un mot de passe requis pour des raisons de sécurité. Lorsque vous choisissez cette clé à votre compte joueur, vous devez garder à l’esprit qu’un mot de passe choisi avec soin, c’est comme une serrure appropriée pour votre porte d’entrée. N’ignorez pas qu’il y a des exigences standard pour un mot de passe vraiment sécurisé qui gardera les pirates à distance.

Beaucoup de joueurs se laissent eux-mêmes à découvert face à la fraude et au vol d’identité parce qu’ils choisissent des mots de passe trop courts et simples. De cette façon, ils restent vulnérables à toute attaque des hackers.

Les conclusions du rapport de la société experte en sécurité des données Imperva a révélé qu’un tiers des gens choisissent des mots de passe composés de six caractères ou moins, tandis que 60% optent pour des mots de passe constitués d’un ensemble limité de caractères alphanumériques.

Près de 50% des utilisateurs utilisent des noms, des mots d’argot, des mots du dictionnaire ou des mots de passe banaux comme des chiffres consécutifs, ou des combinaisons formées par les touches du clavier voisines. Près de 50% des personnes ont également utilisé le même mot de passe ou des mots similaires pour tous les sites Web qu’ils utilisent ne sachant pas qu’ils risquent la fraude ou le vol d’identité.

Amichai Shulman, directeur technique d’Imperva, conseille aux gens d’éviter d’utiliser les mots de passe communs lors de l’utilisation des réseaux sociaux, des sites de shopping et des sites bancaires en ligne. « Tout le monde doit comprendre ce que la combinaison des mots de passe précaires signifie dans le monde actuel des cyber-attaques automatiques: avec un minimum d’effort, un pirate peut accéder à un nouveau compte à chaque seconde -ou 17 minutes à accéder à 1.000 comptes, » dit Shulman.

Donc, n’utilisez jamais un seul mot que vous pourriez trouver dans le dictionnaire. Les pirates utilisent souvent un programme automatisé, connu sous le nom « attaque de dictionnaire ». Les mots de passe courts, de moins de sept chiffres sont particulièrement vulnérables aux attaques par dictionnaire. Et n’oubliez pas de changer régulièrement vos mots de passe!
Shulman explique: « Il est temps que tout le monde prenne au sérieux la sécurité des mots de passe, c’est une première étape importante dans la sécurité des données. »

William Hill Online – la société de paris en ligne de l’année

Un grand magazine spécialisé dans les paris en ligne a décerné son prix pour « la société de paris en ligne de l’année » à l’opérateur William Hill Online. Betview Magazine, une publication dont l’objet sont les jeux en ligne au Royaume-Uni et en Irlande, a annoncé les prix à la fin du mars. Le prix reconnaît les réalisations exceptionnelles des principaux sites de jeu en ligne.

Henry Birch, chef de la direction de William Hill Online, décrit la cérémonie comme une « nuit de fierté pour toute  l’entreprise ». Dans une déclaration au sujet du prix, il a dit: « C’est un magnifique résultat pour William Hill Online. En remportant le prix de « La société en ligne de l’année », on reconnaît la contribution de chaque employé – quelle que soit la fonction ou l’emplacement ».

Justin O’Regan, rédacteur en chef de Betview Magazine, dit que le prix « représente le meilleur que l’industrie britannique et irlandais de paris a à offrir – l’excellence des services à la clientèle et la responsabilité sociale associées au sens des affaires et à la pensée novatrice. »

La contrepartie terrestre de l’entreprise est active dans l’industrie des paris depuis 1934 et figure parmi les bookmakers leader en Grande-Bretagne. Ensuite, William Hill Online, créé en 1998, a été l’un des chefs de file dans l’industrie du jeu en ligne britannique pour plus d’une décennie.

William Hill Online propose plus de 500.000 variantes de paris sportifs par semaine, y compris sur les courses de chevaux, les matchs de tennis ou de football du monde entier. La société se développe également dans le jeu mobile, ayant des jeux disponibles sur les smartphones iPhone et Android.

Le jeu sur mobile profite des nouvelles technologies

Le récemment lancé Apple iPad 2 a fait fureurs dans les médias, parmi les journalistes, les blogueurs et les « tech-geeks », tous s’empressant pour être les premiers à toucher l’objet sacré.

La nouvelle version améliorée de l’IPAD original, l’iPad 2, est certainement beaucoup meilleure que son prédécesseur. Les  principales nouveautés sont la fonction duale des caméras et le processeur dual-core. Le processeur plus rapide améliorera considérablement la performance globale de tous les jeux mobiles. L’iPad2 dispose également d’un gyroscope, il est plus mince et a quelques autres ajustements bienvenus dans le système d’exploitationl iOS 4,53.

De l’autre côté, un rival redoutable de l’iPad 2, Motorola Xoom a déjà toutes les fonctionnalités décrites ci-dessus et bien plus encore. Si le IOS 4,53 ne présente pas d’ajustements spectaculaires, l’Android Honeycomb 3.0, le logiciel utilisé par Motorola Xoom, est tout simplement un meilleur système d’exploitation pour les jeux en ligne. Android est plus performant dans la commutation des applications, les notifications et les multi-tâches. Il est plus facile de passer d’une table à une autre si vous jouez au poker dans des casinos mobiles Android différents, et vous pourrez plus facilement rédiger un e-mail en attente d’un tournoi de blackjack.

La différence cruciale est qu’avec Xoom, on sera prochainement en mesure de jouer à des jeux Flash. Malheureusement, le logiciel de jeu iPad ne sera en mesure d’utiliser Flash, disponible pour de nombreux sites Web, limitant ainsi les propriétaires iPad aux sites web statiques. Dans l’ensemble, il y a beaucoup plus de fonctionnalités dans le système d’exploitation Android Honeycomb 3.0 qui permettent aux clients une belle personnalisation de leurs choix.

La RGA se concentre sur les nouvelles technologies de jeu

Dans les cinq prochaines années, il est fort probable que la plupart des technologies avec lesquelles nous sommes en train de nous habituer seront obsolètes. La vitesse avec laquelle la technologie de l’information se développe apporte des changements dans un rythme que peu de gens peuvent prédire avec précision. Rester connecté aux nouveautés de l’industrie des jeux en ligne, c’est être averti des changements technologiques et profiter toujours des meilleures offres.

L’Association des jeux à distance (Remote Gambling Association – RGA) tiendra une conférence le 5 et 6 avril 2011 afin de mettre en évidence la technologie de la très profitable industrie du jeu en ligne. L’événement, intitulé Stratégies de la Technologie de Jeu 2011 aura lieu au Méridien Piccadilly de Londres.

Le RGA est une association ayant le siège à Londres et à Bruxelles, représentant autorisé des opérateurs de jeu en Europe. Certains des membres de l’association ne sont pas seulement des opérateurs en ligne, menant aussi des activités dans les établissements terrestres.

Cet événement est « obligatoire » pour tout opérateur qui tente de faire face aux nouveaux défis tels que les casinos live, les jeux mobiles et les paris en direct. Tout le monde se demande quelle sera la prochaine grande nouveauté en 2011 et à l’avenir.

Une fois avec le progrès de la technologie dans le domaine du jeu, les opposants soulèvent des questions d’éthique et de politique. L’accès des mineurs aux sites des jeux, la sécurité des informations personnelles et l’exploitation des données, tout ça est entraîné par les avancées dans la technologie des jeux en ligne.

L’événement apportera des informations précieuses sur les dernières tendances telles que le jeu dans les réseaux sociaux et comment cela affecte les différents types de jeu qui sont plus solitaires et dépendent d’appareils.

Les méthodes de paiement sont également à l’agenda de la conférence.  On verra si et comment les méthodes de paiement peuvent devenir une attraction sur les marchés émergents.

Ladbrokes envisage de faire une offre de prix pour 888

Le géant britannique des jeux Ladbrokes a confirmé qu’il envisageait de faire une offre de prix pour le casino en ligne 888.

Dans un communiqué, Ladbrokes a confirmé qu’ils étaient « en discussions très préliminaires avec 888. Il n’y a aucune certitude que ces discussions aboutiront à une offre réelle pour 888 Casino, ni aux conditions d’une telle offre ».

Une annonce similaire a été faite par 888 Holdings.

Selon une estimation, on pense à un prix de 70 livres sterling pour chaque action 888, ce qui mènerait à un prix global d’environ 240 millions.

La fuite d’informations sur une potentielle offre de la part de Ladbrokes s’est passée depuis peu, et ce n’est pas la première fois que la société a manifesté son intérêt pour 888.

En 2006, l’entreprise a fait une offre de 470 millions de livres sterling, mais le plan a été « saboté » lorsque le ministère américain de la Justice a commencé à réprimer les activités de jeu sur Internet.

Ladbrokes est l’une des plus importantes sociétés de paris au Royaume-Uni et il a 2,220 points de vente et un site web, tandis que 888 Holdings mène uniquement des activités sur Internet.

Le supposé accord est dirigé par le nouveau PDG de Ladbrokes, Richard Glynn, qui a occupé ce poste en avril, après avoir quitté le rôle de président de la société SportingIndex.

Ladbrokes a signalé que d’autres annonces seraient faites le cas échéant.

Dans une note sur 888, les analystes de Panmure Gordon ont dit: « A ce stade, il ne peut y avoir aucune certitude que ces discussions donnent lieu à une offre formelle faite pour 888″.

L’iPad devient la vedette du jeu mobile

Le casino en ligne Jackpot City a fait vibrer ses joueurs avec l’annonce que sa gamme complète de jeux mobiles seront accessibles à partir des appareils iPad d’Apple.

L’iPad est devenu le dernier jouet pour les joueurs mobiles, qui peuvent désormais jouer sur leurs casinos virtuels favoris sur un écran plus grand.

Jackpot City Casino a reconnu le besoin d’adapter ses jeux à un public plus large et a ainsi créé un logiciel qui peut être utilisé sur cet ordinateur novateur à forme de tablette.

Le nouveau logiciel de Jackpot City – qui peut être téléchargé gratuitement – « maximise la technologie innovante écran tactile de l’iPad ».

Tel que présenté par la compagnie, il fournit également, même aux plus exigeants joueurs, « l’expérience ultime d’un casino mobile ».

En utilisant l’iPad Apple, les joueurs peuvent accéder au casino mobile Jackpot City pour trouver certains des meilleurs jeux de l’industrie, y compris le blackjack, la roulette et les jeux à jackpot progressif.

On y trouvera des jeux tels que Tomb Raider et Mega Moolah, dont le jackpot progressif garantit des prix à six chiffres.

S’exprimant au nom de la compagnie, Terry Maverick a déclaré: « Nous essayons toujours d’apporter à l’utilisateur la meilleure expérience du marché et nous avons décidé qu’il était le moment de lancer un logiciel pour les joueurs qui utilisent un appareil mobile plus sophistiqué ».

Un joueur allemand lutte pour encaisser le jackpot gagné

Un joueur allemand qui a décroché un jackpot de 167,500€ sur le site du Casino Club, basé à Malte, a été informé par le LGA (Lotteries and Gaming Authority) d’un vide juridique qui signifie que tout détenteur de licence de jeu maltaise n’est pas légalement tenu à payer les gains.

Le jackpot a été décroché en 2008 et a eu une valeur de 167,500€.

Deux semaines plus tard, le joueur a été informé que son compte avait été fermé pour une vérification de sécurité et que ses gains avaient été confisqués – il a été accusé d’avoir gagné le jackpot avec les fonds qu’il avait « illégalement » gagnés au jeu de blackjack du casino.

L’homme s’est plaint à l’Autorité des Loteries et de Jeux, qui régit toutes les activités de jeu à Malte. Après des enquêtes, la LGA a informé le joueur allemand que la législation maltaise dictait que les dettes de jeu n’étaient pas exécutoires.

A ce point, Casino Club l’a averti qu’il était soupçonné d’être de mèche avec un autre joueur dans des activités non-spécifiées de fraude. Le casino l’a accusé d’avoir utilisé un programme robot qui l’aurait aidé à jouer sur plus d’un compte et à abuser des offres de bonus.

Un avocat lui a dit que la justice pourrait être faite dans son affaire par une instance de Malte, à laquelle il devrait présenter toutes ces allégations.

Il y a aussi, bien sûr, la question de la confiscation du jackpot: comme le joueur ne l’a jamais encaissé, il devrait être rajouté au prize-pool, puisque l’argent a été généré par plusieurs centaines de joueurs qui n’ont pas été soumis à l’enquête).

Un porte-parole du Casino Club a récemment posté un message sur casinomeister.com, expliquant comment ils allaient demander à la LGA de réexaminer l’affaire et rajouter l’argent confisqué au jackpot.

Toutefois, si la LGA annonce publiquement que la raison pour laquelle l’affaire a été abandonnée est le vide juridique concernant les gains aux jeux, il n’y a aucun motif pour que les fonds retournent au jackpot.

La Belgique légalise les jeux en ligne

La Belgique est le dernier pays européen à avoir légalisé les jeux en ligne. La nouvelle législation, qui s’applique au poker, aux paris sportifs et aux jeux de casino, ressemble à celle de la France. Il y a, quand-même, une grande différence: seuls les propriétaires de casinos terrestres pourront demander des licences pour une activité en ligne.

Dans quelques mois, les joueurs belges ne pourront donc plus parier sur les sites de poker non-autorisés. Après avoir fait des vagues depuis quelques temps, le gouvernement du pays a pris la décision d’avoir un marché légalisé et réglementé à partir de 2011.

En ce qui concerne la rigueur des mesures prises, les dirigeants belges parlent de la protection des joueurs de la dépendance aux jeux et de la lutte contre le blanchiment d’argent, sans oublier celle contre le jeu illégal.

La décision d’octroyer des licences seulement aux propriétaires de casinos terrestres est synonyme d’un nombre limité d’opérateurs. Les réactions à cette restriction n’ont pas manqué. Les opérateurs affectés ont exprimé l’intention de déposer une plainte auprès de la Commission Européenne, contre la discrimination qu’on leur fait.

Page suivante »